ERIK SAMAKH

Né en 1959 à Saint Georges de Didonne.
Vit et travaille à Serres dans les Hautes Alpes.

Erik Samakh
Les Joueurs de flûte,
flûtes solaires suspendues dans les arbres
(photographie Q.Bertoux)

Avec des matériaux naturels ou électroniques, Erik Samakh travaille sur l'espace sonore,

Les Joueurs de flûte
En 1997, une vingtaine de modules émettant un son un peu répétitif, comme le chant d'un grillon, furent placés à Enghien dans le marronnier près de l'établissement thermal; en 1998, l'installation sonore, plus complexe, est diffusée à partir de lîle des Cygnes et, de là, se propage dans la ville, où d'autres emplacements sont envisagés afin de faire rebondir les sons de manière inattendue. Les sons pour "Les Joueurs de flûte", sont toujours assez brefs mais à la différence de ceux du "Marronnier", ils ont, cette fois, des tonalités différentes, parce que chaque module, avec l'énergie autonome de son capteur solaire, souffle de l'air dans une flûte d'un modèle unique. Ainsi, comme il y a une vingtaine de flûtes, le jeu d'harmoniques comporte des combinaisons plus étendues.

De son côté, la source d'énergie solaire introduit une modulation d'intensités suivant les rayonnements lumineux. Ces deux paramètres contribuent ensemble à un renouvellement sonore permanent, jusqu'au silence durant la nuit. Cette variation coïncide avec le milieu lui-même; comme des animaux, les modules réagissent aux conditions climatiques.

De même, de manière plus ou moins consciente, le passant, qui appartient au même moment, réagit aux sons qu'il entend.

Description : Des sons plus ou moins répétitifs. Ces sons sont audibles de jour aux abords de l'île des Cygnes, ainsi que dans d'autres points de la ville.

Localisation : Sur l'île des Cygnes située sur le lac d'Enghien.